Comment devenir hôtesse de l’air?

Trouver un job qui vous enferme dans un bureau 8h par jour vous angoisse. Hôtesse de l’air / steward est l’un de ces métiers qui font rêver. Un jour à New-York, un jour à Pékin en passant par Marrakech, ceux qui ont choisi de travailler à bord des avions parcourent la planète plusieurs fois dans l’année.

Mais en quoi consiste réellement ce métier ? Je vous propose aujourd’hui de découvrir ce métier légendaire.

En quoi consiste le métier d’hôtesse de l’air ?

Être hôtesse de l’air, ou steward (pour les hommes), ne consiste pas seulement à porter un bel uniforme et savoir servir des plateaux repas comme je l’ai cru pendant longtemps. Le personnel navigant commercial (PNC) joue un rôle fondamental du début à la fin du voyage en avion.

Il accueille les voyageurs à bord de l’avion, les renseigne, les rassure, veille à la propreté des sanitaires et au confort des usagers.

On a tous en tête l’image d’une hôtesse gesticulant étrangement pour expliquer les dispositifs de secours dans plusieurs langues.

En fait, l’hôtesse de l’air est responsable de la sécurité à bord de l’avion, sous l’autorité du commandant de bord. Et si je vous disais que chaque année, des dizaines de vies sont sauvées grâce aux compétences d’un steward ou d’une hôtesse ?

Ayant reçu une solide formation aux premiers secours, ils sont capables de parer à toute situation d’urgence médicale. Ils sont même en mesure de gérer un accouchement si la situation se présente !

Aussi, ils ont la responsabilité de vérifier le matériel à bord : masques à oxygène, gilets, toboggan d’évacuation, ceintures de sécurité etc. Tout est vérifié minutieusement.

Enfin, le PNC doit gérer les stocks et les approvisionnements des consommables.

Quels sont les contraintes et les avantages de ce métier ?

Dans l’imaginaire collectif, les avantages paraissent évidents : Quand on travaille en tant que PNC, on a possibilité de parcourir le monde et de découvrir des lieux extraordinaires lors des escales. On découvre la gastronomie de chaque pays.

Sur le plan humain, ce métier permet d’enrichir sa vie sociale : on rencontre beaucoup de monde…

Il y a aussi un autre avantage plus méconnu du grand public : travailler chez Air France ou dans d’autres compagnies permet de voyager pas cher. Les compagnies proposent des réductions importantes sur les billets d’avion pour leurs employés.

En revanche, il y a aussi des inconvénients à connaître avant de se lancer dans une formation pour steward. Une hôtesse de l’air travaille en moyenne 70h par semaine, par rotations, même les week-ends et les jours fériés. Pour gérer sa vie personnelle, il faut une organisation en béton. Vous imaginez bien que pour concilier une vie de famille avec ce métier, c’est très difficile. Le taux de divorces élevé dans la profession n’est pas un hasard.

On oublie souvent qu’elles accompagnent aussi les voyageurs dans les pays en guerre ou dans les pays victimes de catastrophes naturelles. Là, on s’éloigne du cliché de la destination de rêve.

Quelles sont les qualités requises pour devenir hôtesse de l'air?

Il convient d’avoir des qualités compatibles avec ce travail pour devenir steward. D’abord, un steward et une hôtesse de l’air savent garder leur sang-froid dans toutes les situations. Ils sont très adaptables.

Ensuite, ils ont une résistance physique remarquable pour pouvoir travailler en haute altitude, dans un environnement restreint et pressurisé, auprès de centaines de personnes. Leur organisme est mis à l’épreuve avec les décalages horaires et les changements climatiques.

Aussi, ce sont des personnes organisées dans leur travail et dans leur vie privée. Ils soignent leur présentation et ont le sens du service.

Quelle est la formation à suivre pour devenir steward ?

En France, si vous êtes ressortissant de l’Union Européenne et majeur, vous avez deux possibilités pour devenir steward. Après le BAC, voir après un BAC+2, la première est d’intégrer une école pour steward et hôtesse de l’air.

Certaines d’entre elles proposent des cours en ligne. La seconde possibilité est de faire une demande de formation directement auprès d’une compagnie.

Ainsi, les compagnies forment directement leur personnel navigant selon leurs propres critères. Pour cela, elles organisent régulièrement des journées de recrutement.

Une fois sélectionné, vous devez passer un examen médical pour obtenir une attestation d’aptitude. Ensuite, vous devez obligatoirement obtenir le CCA (Cabin Crew Attestation). C’est un examen d’Etat associant des épreuves théoriques et pratiques. On l’obtient suite à une formation dispensée par des organismes agréés par la Direction Générale de l’Aviation Civile.

Evidemment, parler couramment anglais est nécessaire. C’est encore mieux si vous maîtrisez une seconde langue. Petit détail non négligeable : Pour devenir steward, vous devez savoir… Nager ! Et oui !

Combien gagne un(e) hôtesse de l'air ?

Le salaire de l’hôtesse de l’air dépend du nombre d’heures travaillées, de son ancienneté et de la compagnie aérienne qui l’emploie. Par exemple, le PNC d’Air France gagne environ 1800€ la première année.

A cela s’ajoutent différentes primes. Le salaire mensuel brut moyen au bout de 10 ans est d’environ 2500-3000€.

Quelles sont les perspectives d’évolution ?

Une hôtesse de l’air peut devenir chef de cabine, et chef de cabine principal (encadrement d’une équipe). Elle peut aussi se reconvertir au sol dans d’autres services.

Voilà, vous savez tout sur cet incroyable métier. Vous aimeriez devenir PNC Air France ? Je vous invite à jeter un œil sur leur site internet, où tout est expliqué.

Comment devenir hôtesse de l’air?
5 (100%) 16 vote[s]